La troisième édition du programme L’Essentiel des mines qui s’est déroulée au sein de la communauté de Pessamit en collaboration avec l’entreprise minière Mason Graphite, le Conseil des Innus de Pessamit et Affaires autochtones et du Nord du Canada a pris fin le 30 juin dernier avec des résultats très satisfaisants. Nous avons souligné la réussite de 12 finissants du programme de 360 heures.

Étendu sur une période de 3 mois, le programme L’Essentiel des mines traite de sujets tels que les compétences de base en milieu de travail et l’intégration des participants au secteur minier et est divisé en 11 modules théoriques représentant 240 heures de cours et 120 heures d’activités d’enrichissement. Les apprenants de la cohorte de Pessamit ont eu l’opportunité de visiter les usines de traitement de minerai de Port-Cartier et de Sept-Îles ainsi que le Centre de formation professionnelle de Forestville.

Le programme de formation pour les Autochtones L’Essentiel des mines, élaboré par le Conseil canadien des ressources humaines de l'industrie minière (RHiM) et l’Assemblée des Premières Nations du Canada, est reconnu par l’industrie minière canadienne comme étant une base pour l’intégration au travail dans l’industrie minière des gens des Premières Nations et des Inuits. L’accomplissement des apprenants de la cohorte de Pessamit est une action concrète permettant de répondre aux besoins de main-d’œuvre des entreprises minières qui désirent embaucher localement une main-d’œuvre qualifiée et autonome et favoriser le développement économique des communautés. Au Québec, le programme L’Essentiel des mines est coordonné par le Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’industrie des mines (CSMO Mines).

Ce programme, disponible en français et en anglais, a été mis sur pied afin d'aider les entreprises et les communautés à faire front commun pour atteindre leurs objectifs en matière d'emploi et d'embauche. Cette nouvelle cohorte est la troisième expérience du programme de formation L’Essentiel des mines sur le territoire québécois. Les premières cohortes ont été formées à Schefferville en 2016 ainsi qu’à Nemaska au Nord-du-Québec en 2018.

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec Guy Auger, directeur de projet, par téléphone au (819) 690-7008 ou par courriel à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..