QUÉBEC, le 20 janvier 2020 – L’Estimation des besoins de main-d’oeuvre du secteur minier au Québec 2019-2023 avec tendances 2028 est maintenant disponible et offerte gratuitement pour consultation.

 Selon cette étude qui a été réalisée par la Table jamésienne de concertation minière (TJCM) et ses partenaires de Services Québec, de l’Institut national des mines du Québec (INMQ) et de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), plus de 7 300 postes seront à combler durant la période 2019 à 2023. Ces emplois seront à pourvoir principalement dans quatre grandes régions déterminées dans cette étude, soit l’Abitibi-Témiscamingue, la Côte-Nord, le Nord-du-Québec et le reste du Québec. En 2019, le nombre total de travailleurs employés par l’industrie minière est estimé à 17 228.

L’étude fait également état des professions les plus en demande pour les prochaines années. Il s’avère que le métier d’opérateur de machinerie lourde spécialisée constitue la profession la plus en demande au Québec. Elle est suivie de près par la profession de foreur long trou/mineur conventionnel.

Cette étude est disponible sur le site Web Explorelesmines.com dans la section « Études sectorielles ». Vous pouvez la consulter en cliquant ici.

Le Comité sectoriel de main-d’oeuvre de l’industrie des mines (CSMO Mines) est une structure de concertation à l’intérieur de laquelle des représentants d’entreprises et d’associations de travailleurs du secteur minier mettent en oeuvre des stratégies visant à répondre aux défis communs d'attraction et de développement de la main-d'oeuvre ainsi qu'aux enjeux de la gestion des ressources humaines de l'industrie minière.

- 30 -

Source :

Audrey Dumont

Chargée de projets, logistique - communication

CSMO Mines 418 653-9254, poste 223

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Renseignements :

Kathy Gauthier

Directrice générale

CSMO Mines

418 653-9254, poste 221

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.